Data Lift

Principe du test de fonctionnement

L’ascenseur est considéré en PANNE TECHNIQUE  lorsque la cabine est incapable de satisfaire aux < appels paliers > ou aux < envois cabine >
Quels que soient la marque et le type de l’ascenseur, < la levée du frein > ou < la vanne hydraulique > est l’élément déterminant du fonctionnement correct de l’ascenseur.
Sans détection de mouvement de la cabine pendant une période prédéterminée, le module DATALIFT teste automatiquement le fonctionnement de l’ascenseur en simulant un < appel palier vers le haut > puis un < appel palier vers le bas >


Ce test doit impérativement provoquer un déplacement de la cabine.
Afin de limiter les déplacements inutiles de l’ascenseur qui entraînent une dépense d’énergie supplémentaire et peuvent perturber les statistiques, le test de fonctionnement est optimisé.
DATALIFT analyse sur une période de sept jours consécutifs, heure par heure, les déplacements de l’ascenseur et détermine automatiquement si un test de fonctionnement doit être provoqué.
Après plusieurs essais sans < levée de frein >, l’ascenseur est automatiquement considéré en PANNE TECHNIQUE.


L’information < HORS SERVICE > est transmise immédiatement au centre serveur  DATALIFT.
Dès que le module DATALIFT constate la remise en fonctionnement normal de l’ascenseur, l’information < EN SERVICE > est transmise automatiquement au centre serveur DATALIFT.


Non significatives pour les statistiques, les opérations de maintenance préventives nécessitant l’arrêt de l’ascenseur et les pannes techniques de très courte durée, ne sont pas prises en compte par le module  DATALIFT.

Néanmoins, pour respecter les exigences contractuelles des conditions de maintenance, le technicien d’entretien justifie son passage par simple appui sur le bouton poussoir placé sur le module DATALIFT.

 

Ascenseur